VEGETARISME

Végétarienne depuis plus de vingt-cinq ans, j’ai pu me rendre compte que ce choix d’alimentation devient systématiquement l’origine de beaucoup de discussions parfois  très conflictuelles de la part de ceux qui ne comprennent ni n’approuvent cette manière de vivre.

Pourquoi?  Encore une fois, l’intolérance des idées pousse souvent les humains à  s’entre-dévorer pire que des animaux, où la remise en question d’un système pour un autre est encore (mais de moins en moins) difficile à faire accepter.

Ce livre montre pourtant de manière très clair, pourquoi il est humainement plus raisonnable, d’opter pour ce régime. A l’heure des pénuries et des questions de santé mondial, d’environnement et de remise en question des systèmes existants,  il est intéressant d’étudier comment depuis des millénaires, la culture védique propose tranquillement ce système pour tous.

“Nous recherchons tous un goût supérieur. Nous désirons tous connaitre la recette d’une vie plus heureuse, libre de peines et de tourments. Ce livre a pour but de montrer comment la pratique du végétarisme peut réhausser notre qualité de vie et nous permettre d’atteindre aisément le goût supérieur.

Rien qu’en Amérique, dix millions d’individus sont récemment devenus végétariens. S’ils ont fait l’effort de changer leur nutrition, c’est qu’ils avaient de bonnes raisons. C’est une choix personnel qu’ils ont fait en considérant les aspects de santé, d’économie, d’éthique ou de religion. Les nombreux éléments contenus dans ce livre attestent de la prééminence d’une alimentation végétarienne qui seule peut procurer des bienfaits durables.”

extrait de: le Goût Supérieur, adaptation française de “The higher taste“, by Michael Grant, ed. the Bhaktivedanta Book Trust. 1993)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.